Passer au contenu

/ Recteur

Rechercher

Souvenirs de rentrée

Ma rentrée en première année de médecine date de quelques décennies, mais je me rappelle très clairement du vertige que je ressentais alors. Je venais de quitter la maison, j’arrivais seul à Sherbrooke, je n’avais comme certitude que mes ambitions et ma soif d’apprendre.

Ma rentrée en première année de médecine date de quelques décennies, mais je me rappelle très clairement du vertige que je ressentais alors. Je venais de quitter la maison, j’arrivais seul à Sherbrooke, je n’avais comme certitude que mes ambitions et ma soif d’apprendre.

Ce vertige était palpable mercredi au stade du CEPSUM où se sont rassemblés plus de 1 300 nouveaux étudiants de l’Université de Montréal pour le traditionnel petit-déjeuner de la rentrée. Devant eux s’ouvre une nouvelle vie. Beaucoup d’entre eux ne connaissent pas encore Montréal. Ils arrivent d’Abitibi, du Saguenay, de France, de Chine.

Dès les premiers jours, ils vont rencontrer d’autres étudiants qui partagent les mêmes talents et intérêts qu’eux. Des professeurs inspirants, qui sont allés au bout de leur passion. Et ils vont comprendre rapidement que s’ils ressentent du vertige, c’est parce qu’ils prennent de la hauteur et qu’ils s’approchent un peu plus de leurs rêves.

Aux étudiants, aux professeurs, aux chargés de cours, aux employés, aux diplômés et à tous les lecteurs de ce carnet, je souhaite une excellente rentrée 2015 et une année remplie de projets emballants et de belles découvertes.