Passer au contenu

/ Recteur

Rechercher

Nos valeurs

Depuis que le gouvernement a présenté son document d’orientation sur un projet de Charte des valeurs québécoises, nombreux sont ceux qui me demandent de prendre position, dénoncer, cautionner, critiquer, proposer. Bref, on souhaite que j’intervienne dans un débat public qui enflamme les pages des quotidiens, les émissions d’affaires publiques et les lignes ouvertes.

Je ne le ferai pas maintenant parce que, à cette étape, il ne me paraît pas opportun de commenter cet enjeu. Je sais bien que l’objectif du document est précisément d’alimenter le débat public. Mais à titre de représentant d’un organisme public, j’estime prématuré de me prononcer sur une simple déclaration d’intention, et plus prudent d’attendre le texte d’un éventuel projet de loi pour exposer la position de l’établissement que je dirige – une position qui, du reste, doit recevoir l’aval du Conseil de l’Université.

C’est, pour l’essentiel, la position que nous venons de rendre publique par voie de communiqué.

Tout ce que je dirai pour le moment, c’est que l’institution universitaire a été fondée sur les valeurs d’ouverture et de respect de la diversité sous toutes ses formes. L’Université de Montréal, qui est laïque depuis le milieu des années 60, fait siennes ces valeurs.

Et au moment où notre société débat de ces questions, il n’est pas sans intérêt de rappeler que jamais l’UdeM n’a refusé un étudiant pour des motifs liés à sa religion, à sa nationalité, à ses convictions ou à la couleur de sa peau.