Passer au contenu

/ Recteur

Rechercher

Marcel Côté, un grand Montréalais

J’ai eu le plaisir de connaître Marcel Coté socialement et professionnellement.

Énergique, pédagogue, synthétique, vif, engagé, osé, il aura su conjuguer savoir et action, données et analyse, exception et généralisation.

Il est de ces rares personnages que nous pouvons côtoyer sans faux décorum, sans langue de bois, sans filtre protocolaire.

L’enjeu, l’analyse, l’idée, la proposition se retrouvaient en un tour de phrase dans une opinion claire, structurante, ne laissant pas place à l’indifférence.

C’est une grande perte pour notre société, qui a tant besoin, en ces moments de cynisme et de morosité, du dynamisme éclairé de leaders comme Marcel Côté.

C’est surtout une perte pour Montréal. Marcel Côté était Montréalais dans toutes les fibres de son être. Il croyait en cette ville, et tenait son pouvoir d’influence sur la scène internationale, l’immense richesse de sa diversité et la puissance de sa créativité et de ses foyers d’innovation, pour de véritables atouts qu’il citait en exemple chaque fois qu’il en avait l’occasion.

Merci Monsieur Côté, en souhaitant que votre contribution soit une source d’inspiration pour ceux et celles qui, comme vous, croient qu’il faut presser le pas pour avancer.