Passer au contenu

/ Recteur

Rechercher

L’autre pilier de la formation universitaire

La nouvelle charte de l’UdeM, en vigueur depuis la fin septembre, assure une meilleure représentation des chargés de cours dans nos processus décisionnels. Et pour cause : ces enseignants, superviseurs de stages, chargés de formation pratique, chargés de clinique ou coachs de musique ont un poids grandissant sur nos campus et leur contribution au rayonnement de l’université n’est plus à démontrer.

À l’UdeM, ils sont quelque 2 600 femmes et hommes dévoués, des passionnés de leur domaine et d’enseignement. Certains se distinguent par la qualité de leur cours et des relations qu’ils développent avec leurs étudiants, en témoignent les nombreux prix d’excellence en enseignement remportés par nos chargés de cours au cours des dernières années.

Pour plusieurs de nos chargés de cours, le travail de transmission des connaissances ne s’arrête pas à la sortie des cours ou à l’extérieur des stages qu’ils supervisent. On les voit, les lit ou les entend dans nos médias, ils signent des ouvrages, participent à la vie intellectuelle du Québec et font briller leur université.

Je profite de cette journée nationale des chargées et chargés de cours pour leur rendre hommage. Merci, chers collègues, d’enrichir la formation de nos étudiants par votre expérience et votre savoir-faire. Merci pour votre passion qui est contagieuse et qui nous inspire tous. Nous sommes heureux de vous avoir.