Passer au contenu

/ Recteur

Rechercher

La force du français

Saviez-vous que l’Université de Montréal est considérée comme la quatrième université de langue française dans le monde, tout juste après la Sorbonne? Nous sommes la seule université francophone hors de l’Europe à figurer parmi les 100 meilleurs établissements universitaires du monde, selon le très respecté classement du Times Higher Education.

Nous avons donc l’occasion de jouer un rôle de meneur au sein de la Francophonie. Et nous ne nous en privons pas! Il y a quelques jours, je recevais une délégation de l’Université du Luxembourg désireuse d’intensifier nos échanges. L’année dernière, c’est le roi des Belges lui-même qui nous rendait visite pour souligner les liens solides et fructueux que nous avons noués avec les universités de son pays. Et notre observatoire de la Francophonie économique s’affaire à brosser le tableau de l’espace économique francophone, qui regroupe 274 millions de personnes, dont une majorité habite sur le continent africain.

Ce leadership, il est tout aussi important de l’assumer chez nous, dans notre propre cour, parce qu’une langue s’épanouit tout autant dans les actions quotidiennes qu’à travers les grands projets internationaux. L’une de ces actions, qui me rend particulièrement fier, est le programme de francisation des commerçants de Côte-des-Neiges issus de l’immigration : offert avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, il permet à des étudiantes et des étudiants d’aider ces commerçants à apprendre le français directement sur leur lieu de travail. La chose a si bien fonctionné que le nombre de commerçants participants a quintuplé en 2018, passant à 160.

Une autre de ces actions est un concours d’éloquence que nous lançons cette année et qui représente ni plus ni moins une déclaration d’amour de l’UdeM à la langue française. Délie ta langue! est une joute oratoire au cours de laquelle s’affronteront 10 finalistes étudiantes et étudiants devant un jury présidé par l’un des grands orateurs qu’a connus le Québec contemporain, Lucien Bouchard. L’intérêt de nos étudiants pour ce concours nous démontre que le français parlé élégant et précis a encore un bel avenir. 

La présentation, gratuite, de cette joute aura lieu au Lion d’Or le mercredi 20 mars, Journée internationale de la Francophonie. On me dit qu’il reste encore quelques places de disponibles, alors venez célébrer avec nous la force et la beauté de notre langue.