Passer au contenu

/ Recteur

Rechercher

Carnet du recteur

Le Carnet du recteur, c’est ma façon de parler autrement de l’université, de jeter un regard curieux sur ce qui se fait ailleurs dans le monde et de contribuer au débat public sur l’enseignement supérieur au Québec.

Suivez-moi!

Il y a trois semaines, le Times Higher Education publiait son classement annuel des meilleures universités au monde. L’édition de cette année comportait une excellente nouvelle pour l’UdeM et ses écoles affiliées : nous avons fait un bond de vingt places pour atteindre le 84e rang, notre meilleur rang à ce jour dans ce classement. Au cours des deux dernières années, l'UdeM a amélioré sa position de plus de 50 places.
La semaine dernière, le gouvernement du Québec annonçait d’importantes compressions dans les budgets de fonctionnement des universités, et ce dès l’exercice en cours. On évoque le chiffre de 5,2 % de réduction des dépenses, sans compter le 5 % dont les universités sont privées en raison de l’annulation de la hausse des droits de scolarité. Bref, 10 % de moins pour soutenir l’enseignement supérieur.
Pendant que Québec annonçait la semaine dernière des compressions de 5,2 % dans les budgets de fonctionnement des universités, le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES) publiait un rapport sur la « productivité du système public d’enseignement postsecondaire de l’Ontario ». Le texte porte sur l’Ontario, mais il fournit plusieurs comparaisons statistiques interprovinciales qui nous éclairent sur un aspect inédit de la réalité universitaire québécoise : sa formidable productivité.
Dans sa dernière édition, le magazine L’actualité nous livre une entrevue fort intéressante avec Henry J. Eyring, vice-recteur à l’avancement de l’Université Brigham en Idaho. L’homme a révolutionné la pédagogie sur le campus de son université en systématisant l’usage des cours en ligne. Le résultat, spectaculaire, c’est que l’Université Brigham a changé la dynamique même des cours en classe : « Quand les étudiants arrivent en classe, ils ont déjà vu le cours magistral en ligne et fait leurs devoirs. La classe est le lieu de discussions et d’échanges d’un niveau supérieur. »