Carnet du recteur

Prêt pour le Sommet

22 février 2013 14 h 07 | Vers le Sommet

Lundi prochain, je serai à la table du Sommet sur l’enseignement supérieur, à l’invitation du gouvernement du Québec. Ce grand rendez-vous public sera un exercice délicat pour chacun des participants et, pour ma part, j’y contribuerai avec énergie pour défendre ma vision de l’enseignement supérieur et de la recherche au bénéfice de tout le Québec.

Certains ont appelé les recteurs à ne pas cautionner cet exercice par leur présence. Je ne suis pas un tenant de la « chaise vide ». Je serai donc présent, comme je l’ai expliqué dans cette lettre publiée aujourd’hui dans La Presse.

L’UdeM, la plus grande université du Québec, a participé activement aux rencontres préparatoires du Sommet, a tenu un colloque de réflexion avec sa communauté et a contribué aux débats qui ont animé le Québec depuis des mois. Nous avons également déposé, sur le site du Sommet le document présentant les positions de la direction de l’UdeM sur chacun des thèmes du Sommet.

Mais dès maintenant, j’aimerais vous dire ceci : je serai tout aussi présent au lendemain de ce Sommet. Nous aurons en effet d’autres grands rendez-vous, notamment les Assises sur la recherche, prévues pour ce printemps. Mais nous aurons surtout à poursuivre le dialogue puisque l’enseignement supérieur et la recherche doivent devenir de véritables points d’ancrage de notre société.

Post-scriptum. Sur la question de la modulation des droits de scolarité, je vous recommande la lecture de l'entrevue, fidèlement retranscrite, que j'ai accordée au journal des étudiants de l'UdeM, Quartier libre.

Partager
Partager par courrielCourriel

Abonnez-vous

Recevez une notification des nouveaux billets par courriel.

Catégories

Archives