Carnet du recteur

« Maman Jeannette »

7 novembre 2014 10 h 47 | Financement

Récemment, on m’a invité à clôturer un colloque international sur la persévérance scolaire. Je devais m’adresser à ce groupe d’experts tout juste avant notre ministre de l’Éducation, Monsieur Yves Bolduc.

Dans le contexte de pressions financières importantes que nous vivons, j’ai saisi l’occasion pour faire un rappel historique et tout à fait personnel.

Ma mère, Jeannette Morin, a commencé sa carrière d’enseignante, là où le besoin existait à l’époque : dans une école de rang. Elle y enseignait de la première à la septième année, dans la même classe, à une époque où l’éducation n’était même pas obligatoire jusqu’à 16 ans.

À titre de référence, elle gagnait 400 $ par année et devait à partir de son salaire payer le bois pour chauffer l’école de ses petits protégés.

Avec passion, engagement et détermination, elle a évolué toute sa vie dans un système d’éducation qui s’est transformé et qui s’est développé au point de devenir une des assises et des fiertés de la société québécoise.

Aujourd’hui, alors que des choix budgétaires difficiles doivent se faire, tous doivent contribuer et s’adapter en étant créatifs et audacieux. Cependant, ces choix ne doivent pas fissurer notre système d’éducation. Nous ne voulons et ne devons pas retourner à l’école de rang !

J’ai conclu en rappelant que « maman Jeannette nous regardait ». La justesse de nos choix se révèlera dans notre capacité à soutenir et à poursuivre le travail des générations qui nous ont précédé… au bénéfice des générations qui nous suivront.

Partager
Partager par courrielCourriel

Abonnez-vous

Recevez une notification des nouveaux billets par courriel.

Catégories

Archives