Carnet du recteur

Les universités chinoises en trois chiffres

5 avril 2013 10 h 27 | Chine

Nimen hao ! (Bonjour)

Je reviens d’un voyage bien rempli en Chine durant lequel j’ai visité plusieurs universités, signé des ententes de collaboration, prononcé une conférence sur le thème des échanges universitaires et reçu un doctorat honoris causa de l’Université Jiao Tong de Shanghai … devant pas moins de 5000 diplômés!

La Chine est un pays fascinant, autant pour son histoire – qui s’étend sur des millénaires – que pour sa culture culinaire, sa vitalité économique et … ses universités. Laissez-moi vous brosser un bref portrait de l’enseignement supérieur chinois en trois chiffres.

2000

Il y a plus de 2000 universités en Chine. Elles sont très diversifiées dans leur mandat, leurs programmes et leur mode de financement. Et elles sont jeunes : la plupart ont été fondées il y a moins d’un siècle.

100

Plusieurs de ces établissements figurent dans les classements des meilleures universités du monde. Dont l’Université de Pékin et l’Université Tsinghua, avec lesquelles nous venons de signer des ententes, qui sont dans le top 100.

20

Cette fulgurante progression du haut savoir en Chine s’est concrétisée essentiellement au cours des 20 dernières années, en suivant le rythme du développement économique. Comme quoi, ni l’ancienneté, ni l’usage de l’anglais ne sont des préalables pour bien se positionner sur la planète universitaire.

Les clés du succès chinois, selon moi, se trouvent dans la conviction inébranlable que le savoir est précieux. Cette conviction est renforcée par des choix politiques clairs. Et elle est portée par une société qui a un grand respect pour l’enseignement universitaire et qui est déterminée à être à l’avant garde de l’avancement du savoir.

À cet égard, la Chine peut nous inspirer et nous inciter à en faire autant.

Partager
Partager par courrielCourriel

Abonnez-vous

Recevez une notification des nouveaux billets par courriel.

Catégories

Archives