Carnet du recteur

L’autre visage de l’université

1 septembre 2017 15 h 50 | Canada, Valorisons nos recherches!, Financement

Ce matin, une lettre d’opinion a été publiée dans trois quotidiens québécois, co-signée par la rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours, la principale de l’Université McGill, Suzanne Fortier, et moi-même. Ensemble, nous souhaitions attirer l’attention sur la mission de recherche des universités, à titre de dirigeants des trois universités québécoises membres du U15, le regroupement des quinze grandes universités de recherche du Canada.

Notre démarche s’appuie notamment sur le rapport du Comité consultatif sur l’examen du soutien fédéral aux sciences, mieux connu comme le rapport Naylor. Ce rapport très étoffé formulait plusieurs recommandations au gouvernement fédéral et attirait l’attention sur le besoin de redonner à la science « libre » une attention qu’elle a perdue au fil du temps et des préoccupations politiques. Comme nous l’écrivons dans la lettre, « ce qui doit nous motiver d’abord et avant tout, c’est la soif de connaissances.»

Je vous invite donc à lire et à partager cette lettre d’opinion que l’on trouve aujourd’hui dans La Presse+, The Gazette et Le Soleil. La recherche universitaire est essentielle à notre développement collectif, aussi bien social qu’économique. Voilà pourquoi nous devons nous assurer que cet enjeu reste bien positionné dans le débat public.

Partager
Partager par courrielCourriel

Abonnez-vous

Recevez une notification des nouveaux billets par courriel.

Catégories

Archives