Messages à la communauté

Une université qui avance… et qui change

16 décembre 2016

Chers membres de la communauté universitaire,

J’ai prononcé le 14 décembre dernier ma Déclaration annuelle devant la communauté universitaire.

J’ai présenté un court bilan de l’année 2016. Bien que notre établissement continue d’évoluer dans un contexte financier difficile, nous pensons avoir traversé la tempête des compressions qui bat depuis quatre ans. Je suis fier de dire que nous l’avons fait en protégeant les membres de nos différents personnels et en maintenant notre statut de grande université de recherche internationale.

Je suis revenu sur la vaste consultation que nous avons menée tout au long de l’année – la plus importante de notre histoire. En 2016, nous avons beaucoup discuté de changements, mais nous avons aussi commencé à changer.

Nous menons actuellement de grands projets, à l’intérieur et à l’extérieur de nos murs, qui sont porteurs des germes d’une université nouvelle, plus ouverte et plus collaborative. Je pense en particulier au campus MIL, qui accueillera notre Complexe des sciences dès 2019, ou encore à la création de l’Institut de valorisation des données (IVADO), qui a obtenu cet automne la plus importante subvention de recherche de l’histoire de notre Université. Nous sommes en train de faire de Montréal un pôle d’innovation en big data et en intelligence artificielle.

De tels projets, nous allons en réaliser d’autres en 2017. Tant j’ai confiance dans le potentiel d’inventivité des membres de cette communauté.

Vers une gouvernance renouvelée

Il nous faut toutefois aller plus loin. Lors de la consultation, vous nous avez dit en grand nombre  que la manière dont nous faisons les choses au sein de notre université a parfois l’effet d’un frein sur notre développement.

Il est donc temps de repenser nos façons de faire les choses, ce qui inclut notre gouvernance. La gouvernance, ce n’est pas l’administration, c’est plutôt l’ensemble des règles, formelles ou non, qui encadrent le fonctionnement de notre université et la prise de décisions.

Une gouvernance revisitée passe nécessairement par la mise à jour d’un texte important : la charte de l’Université, qui, depuis 1920, détermine nos grands principes de fonctionnement. Sur ma recommandation, le Conseil de l’Université a accepté d’engager les démarches pour procéder à cette importante mise à jour, la première depuis la Révolution tranquille.

En 1967, l’Université de Montréal, sous l’impulsion du recteur Roger Gaudry, devenait une université laïque en se donnant une nouvelle charte. Cinquante ans plus tard, le temps est venu pour notre communauté de reprendre l’exercice pour faire de l’UdeM une université moderne, authentiquement moderne.

Je vous invite donc à lire ma Déclaration annuelle, qui expose les grandes lignes du projet. Et je vous invite à consulter le site Web Vers une gouvernance renouvelée, où vous trouverez tous les documents et les informations relatifs à cet exercice de modernisation de notre gouvernance universitaire. Tout au long du processus, qui pourrait s’étendre sur l’ensemble de l’année 2017, nous vous tiendrons informés et nous vous consulterons sur cette importante question.

Car pour technique qu’elle puisse paraître, cette initiative vous concerne tous, que vous soyez professeur, chargé de cours, membre du personnel, étudiant ou diplômé. Nous avons besoin de l’apport de chacune et chacun d’entre vous pour faire évoluer la plus grande université du Québec.

Je profite de l’occasion pour vous souhaiter de très joyeuses fêtes!

Au plaisir d’échanger avec vous,

Votre recteur,
Guy Breton