Messages à la communauté

Message du temps des fêtes

19 décembre 2011

Chers membres de la communauté universitaire,

J'ai la chance d'être à la tête de notre Université depuis maintenant un an et demi, appuyé par une formidable communauté.

Étudiants, professeurs, chercheurs, membres du personnel administratif et de soutien, j'ai pour vous tous une grande admiration et je me réjouis des succès que nous avons récoltés ensemble au cours de l'année 2011. Des réussites qui nous placent encore une fois au premier rang des universités québécoises.

Le moment est venu, au terme d'un trimestre rempli d'activités bouillonnantes, de s'accorder une pause méritée à l'occasion des fêtes de fin d'année. Histoire de repartir ragaillardis, aux premiers jours de janvier, sur les chemins qui nous sont si familiers : ceux du savoir et de la transmission de la connaissance.

Je ne vous étonnerai pas en vous disant que vous êtes ma principale source d'énergie. Votre engagement et votre passion m'alimentent quotidiennement et m'inspirent une fierté qui se fortifie chaque fois que j'ai la chance d'échanger avec vous.

Aussi, je m'en remets à nos chercheurs pour m'éclairer sur le sens des festivités qui tiendront les membres de notre communauté éloignés les uns des autres au cours des prochains jours. Faut-il croire ou non au Père NoëlPourquoi est-on généreux à NoëlQu'écrit-on au pape et au Père Noël? Et surtout, la question qui ne cesse d'inquiéter les nostalgiques des fêtes d'antan : que reste-t-il des partys de famille et des plaisirs de la table?

A toutes ces questions, nos chercheurs apportent des réponses articulées, qui nous seront d'un grand secours à l'heure du dessert et des grandes discussions, familiales ou amicales. Sans parler de Ma santé au sommet, qui nous fournit quelques clés pour nous aider à tenir nos résolutions du Nouvel An.

En cette période de réjouissances, vous me permettrez également de faire résonner les appels éclairés à la modération de Louise Nadeau, professeure au Département de psychologie et présidente d'Educ'alcool.

Je vous renouvelle mes vœux et vous souhaite la santé, la bonne chère, de chaleureuses retrouvailles et les joues rouges qui sont l'agréable tribut des sports d'hiver.

 

Le recteur,

Guy Breton