Passer au contenu

/ Recteur

Rechercher

Une université tout terrain

Le rapport du recteur 2017 que nous avons lancé la semaine dernière s’intitule L’UdeM sur le terrain. Non parce que l’Université a décidé de «descendre» sur le terrain: elle y est déjà, comme l’illustre le contenu de ce rapport.

À sa lecture, vous apprendrez comment nos étudiants aident les jeunes autochtones à persévérer dans leurs études. Qui est derrière l’extraordinaire développement de l’intelligence artificielle en sol montréalais. Et pourquoi nos chercheurs seront aux premières loges de l’exploration de l’Univers grâce au télescope spatial James Webb, qui sera lancé en 2020.

Vous verrez nos étudiants en optométrie tenir une clinique volante pour sans-abris; maestro Nagano diriger l’Orchestre de l’UdeM le temps d’un concert aussi formateur que mémorable; les bâtiments du campus MIL pousser à la vitesse grand V.

Vous prendrez la juste mesure de l’influence de nos diplômés qui, de Valérie Plante à Roger Guillemin en passant par Kim Thúy et Michel Chrétien, impriment leurs marques sur le monde. Et vous comprendrez pourquoi l’UdeM figure au 44e rang mondial des universités dont les diplômés ont la meilleure réputation auprès des employeurs.

Vous serez impressionné par la liste des prix et distinctions que les membres de notre communauté ont récoltés au cours de l’année qui vient de s’écouler. Vous découvrirez aussi que l’UdeM est la seule université québécoise à figurer au nombre des 100 meilleurs employeurs canadiens, en plus de se classer au 21e rang du palmarès du magazine Forbes des meilleurs employeurs du Canada.

Lisez ce rapport, vous saisirez toute la richesse de l’Université de Montréal et pourquoi nos donateurs et amis nous ont appuyés ces dernières années pour plus de 600 M$. Si vous le lisez jusqu’à la fin, vous nous entendrez même, la chancelière Louise Roy et moi-même, nous prêter au jeu de « Si je vous dis… Vous répondez ? », version UdeM!